fbpx

Forum des décideurs à Popo Carnaval 2019 : Aka Aouélé parle, Kacou Paul satisfait

Le Mardi 30 avril 2019, dans le cadre de la  Journée du Sud-Comoe au Popo Carnaval 2019, l’heure était à une réflexion sur l’investissement dans la région.

En première ligne à cette occasion , le Ministre de la Santé et Président du Conseil régional du sud-comoé, Dr Aka Aouélé, avait à ses côtés les représentants du ministre du Commerce, parrain de la cérémonie, ceux des ministres de l’Agriculture et de l’Economie et des Finances, ainsi que les sénateurs de la région ont aussi répondu à l’appel des initiateurs de ce Forum pour apporter leur pierre à l’édifice. Aka Aouélé a dévoilé le plan du de développement que prévoit le gouvernement pour le sud-comoé. Un plan de développement qui, a-t-il dit, devra commencer par le bitumage des voies et qui comprendra bien d’autres novateurs.

Cette annonce d’une série de grands chantiers t travaux, a suscité la joie de Kacou Paul, Commissaire général du Popo Carnaval 2019 : ‘’Vous avez écouté à l’ouverture des travaux, l’intervention du ministre Aka Aouélé qui était très importante. Nous avons compris que beaucoup de  choses ont été préparées par le gouvernement dans la cadre du développement de notre région.  Entre autres développement en vue, il y’a le bitumage des voies,  parce que s’il n’y a pas de route, il n’y a pas de développement ; il y aura aussi une part importante de l’État , dans les actions de développement pour attirer les investisseurs dans le sud-comoé. Nous sommes donc confiants que le sud-Comoé va relever le défi du développement’’.

Expliquant l’objectif de ce cadre d’échanges, le Commissaire général a ajouté : «Il faut dire que, comme son nom l’indique, le ‘’Forum des décideurs’’  est une tribune destinée aux investisseurs. C’est vrai, le Popo Carnaval est une fête culturelle, mais nous avons pensé qu’il faut y ajouter le volet économique. Le Sud-Comoé regorge de beaucoup de potentialités, nous avons notamment deux zones industrielles ici. Le souci du Commissariat général c’est, qu’à travers le Popo Carnaval, nous puissions attirer beaucoup d’autres investisseurs pour développer notre région. Nous avons un sous-sol très riche. Nous avons de l’eau ici, notre nappe phréatique est très importante aussi bien pour notre région, la Côte d’Ivoire que pour la sous-région. Nous avons ici, de grandes plantations de palmier à huile, d’hévéa, de café-cacao… Il était donc important de s’arrêter un instant pour voir dans quelle mesure mettre en place des unités de transformations pour créer la valeur ajoutée et absorber le chômage ».

Claude Dassé

 

Dernière modification le 01/05/2019

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!