fbpx

Fespaco 2019 : naissance d’un réseau africain des salles et espaces de diffusion

En marge de la 26eme édition du Fespaco qui se tient à Ouagadougou du 23 février au 2 mars 2019, les directeurs  des salles et espaces de diffusion venus de six pays d’Afrique et de France organisent du 27 février au 2 mars un atelier sur la mise en place du réseau africain des salles et espaces de diffusion. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mercredi à la Messe des Officiers, place de la nation à Ouaga.

« Un réseau de salle, pourquoi et comment », « Quelle  stratégie de survie des salles et espaces de diffusion face à la diminution de l’aide publique », et « Quel public pour le grand écran aujourd’hui » ? Voici les problématiques qui seront débattues au cours de l’atelier de réflexion initié par la maison de la culture de Bobo Dioulasso avec la participation de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Mali, du Sénégal, de la Tunisie et de la France. L’objectif final étant la mise en place d’un réseau africain des salles et espace de diffusion.


« L’infrastructure culturelle est le seul secteur en charge de la promotion et de la diffusion des biens et des services culturels. Ce sont les musées, bibliothèques, médiathèques, Archives, les lieux et espaces de diffusion que sont les palais de la culture, les salles de cinéma. Ces lieux participent à la formation de l’économie culturelle. Malheureusement ils peinent à fonctionner quelques années après leur construction, confrontés à la mobilisation des ressources propres en lien avec les biens et services culturels ou les activités culturelles. En plus de cela, ces infrastructures souffrent de l’insuffisance de personnel qualifié et spécialisé » a introduit,  Etienne Lompo, directeur de la maison de la culture de Bobo Dioulasso. Et de s’interroger : « Dans ces conditions comment peuvent-elles contribuer efficacement au développement économique et social dans le volet culturel » ? C’est pourquoi dira –t-il « il est urgent et impérieux de trouver des solutions, de développer des stratégies pour surmonter ces différents obstacles. Cet atelier s’inscrit dans cette optique : Fédérer les énergies, mutualiser les ressources et partager les expériences ». Pour M. Hassane Kassi Kouyaté, directeur des Francophonies de Limoge en France, le réseautage doit tenir compte des diasporas africaines. « Nous avons des compatriotes qui occupent des postes importants dans les institutions internationales. Ils sont des portes d’entrée. Si nous nous ouvrons à eux, ils peuvent beaucoup apporter à l’industrie cinématographique. L’OIF, le ministère français de la culture et biens d’agences ont de l’argent pour nous. Il reste qu’à nous organiser et à frapper à la bonne porte ».


Koné DODO-DG du Palais de la Culture d’Abidjan : «  Sans le réseautage il est difficile de faire circuler les artistes »
Doyen dans le domaine du showbiz en Afrique de l’ouest, Koné Dodo est présent à cet atelier au nom de la Côte d’ivoire pour dit-il apporter son expérience. « Sans le réseautage, il est difficile de faire circuler les artistes, de lever des fonds. C’est donc un plaisir pour moi d’être ici afin de partager mon expérience, ma conception de ce réseautage. La Côte d’ivoire est membre du réseau Manding qui regroupe le Masa, le festival de Boundiali, les festivals de Koudougou et du Niger. Cela nous a permis de trouver le financement de nos matériels. C’est en se mettant ensemble qu’on arrive à faire des grandes réalisations, à faire avancer la culture, un facteur de développement ».

Philippe Kouhon, envoyé spécial au Fespaco

Dernière modification le 27/02/2019

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!