Étalon d’or du Yennenga au film rwandais «The Mercy of Jungle»: bilan à grands traits du Fespaco 2019

Le Rwanda, pays invité d’honneur de la 26ème édition du Fespaco repart avec le trophée le plus convoité du cinéma africain. L’étalon d’or du Yennenga 2019 a été attribué au réalisateur rwandais, Joel Karekezi pour son film ‘’The Mercy of the jungle’’, ( la miséricorde de la jungle ) , samedi 2 mars 2019, jour de clôture du Fespaco au Palais des Sports de Ouaga 2000, en présence des chefs d’État , Roch Kaboré (Burkina Faso), Paul Kagamé (Rwanda), Ibrahim Boubacar Keita (Mali) et de l’ancien président du Ghana, John Jerry Rawling.

Il est 17h10, lorsque la délégation des chefs d’État fait son entrée au Palais des sports. Après les hymnes du Rwanda, Mali et le Burkina Faso, une femme à cheval fait son entrée, le trophée le plus convoité du cinéma africain en main. À l’intérieur, elle descend du cheval et d’un pas guerrier avance au niveau des officiels et leur présente l’étalon d’or du Yennenga. Sur le podium, elle remet le trophée au doyen des cinéastes, l’ivoirien, Timité Bassori qui le pose, prêt à être décerné à celui qui va succéder au sénégalais Alain Gomis, l’étalon d’or de 2017, sous les acclamations du public.

L’animateur, Big Ben monte et présente quelques officiels, dont l’ancien président ghanéen, John Jerry Rawling sous les applaudissements. S’en suivent le ballet national venu du Rwanda.

17h40, et le palmarès de la  édition du Fespaco. 14 prix spéciaux ont été décernés dont deux prix pour les réalisateurs ivoiriens, Boris Oué et Marcel Sagne : le prix Félix Houphouêt-Boigny et celui de l’intégration avec film ‘’Résolution’’. Le Burkina obtient six sur les 14. Après les prix spéciaux ce fut les grands prix, dans chaque catégorie, Documentaire longs-métrages, courts-métrages, films d’animations ect. L’étalon du bronze et d’argent seront décernés respectivement à la Tunisie et à l’Egypte.


Les nominés de l’étalon du Yennenga

4 films ont été nominés pour l’étalon d’or de Yennenga. Ce sont ‘’Jusqu’à la fin des temps’’ du réalisateur algérien, Ila Akhir Ezzaman, ‘’The Mercy Of the Jungle’’ du rwandais Joel Karekezi, ‘’Karma’’ de l’Egyptien, Khaled Youssef et ‘’Fatwa’’ du Tunisien, Mahmoud Ben Mahmoud. Finalement c’est le film rwandais , pays à l’honneur qui a gagné le super prix ‘’l’étalon d’or du Yennenga’’. Le réalisateur Joel Karekezy l’a reçu des mains du duo  présidentiel Roch Christian Kaboré et Paul Kagamé.

Fespaco 2019 en chiffres

La 26ème édition du cinquantenaire du Fespaco, a enregistré 100 mille visites estimées ; elle a mobilisé plus de 5000 festivaliers. Sur plus de 1000 films enregistrés, 165 ont été sélectionnés avec 20 longs-métrages. Ce sont en tout 434 séances de projections en 8 jours dans 9 salles, 68 autres séances dans les quartiers périphériques de la capitale et communes environnantes, qui ont meublé le programme. 145 millions de Fcfa ont été distribués au titre du palmarès officiel et des différents prix spéciaux. « Vous avez montré que le Burkina Faso est une destination fiable à travers ce Fespaco qui a rassemblé plus de 5000 festivaliers venus des quatre coins du continent », a dit Ardiouma Soma, le délégué général du Fespaco.

L’Étalon d’Or du Yennenga 2019 : The Mercy Of The Jungle




Afrikipresse l’avait prédit déjà le dimanche 24 février 2019, lorsque film The Mercy Of The Jungle, avait ouvert la série des projections ( «C’est le deuxième film du réalisateur et il a toutes les chances d’être primé» ). En fin de compte, le pronostic d’ Afrikipresse a rencontré l’assentiment du jury.

Sorti en 2018, ‘’The Mercy Of the Jungle’’ revient sur ce qu’on est en droit d’appeler la deuxième guerre de la RDC de 1998. Nous sommes à la frontière entre la RDC et le Rwanda dans le Kivu. Un soldat Congolais (le paysan Faustin) et un sergent rwandais, Xavier, héros de guerre rwandaise sont paumés dans cette forêt vaste et livrés à eux-mêmes après avoir perdu leur bataille. Ils ne se connaissent pas et vont devoir affronter les obstacles de cette jungle  où ils combattent une guerre floue. Joël Karekezi adolescent au moment des faits,  expose les nombreuses contradictions qui ont émaillé ces différentes guerres en RDC avec des responsabilités jamais élucidées. Mais aussi avec des combattants tantôt sortis des champs, sans formations et prêts à tuer en dehors de toute règle de guerre.

Les ratés de la cérémonie de clôture

Lors de la cérémonie de clôture, l’on a pu constater que l’animateur était peu concentré par moment, que la sonorisation et le microphone étaient souvent défaillants. À part le ballet national du Rwanda,  et de quelques stars burkinabè, les autres artistes invités n’ont pas pu prester de façon convenable. À l’ouverture, c’est en colère que le groupe ivoirien Magic System a quitté le stade municipal. À la clôture, la malienne Oumou Sangaré s’est contentée du peu de monde resté après le départ des officiels. Des couacs qui n’ont pas empêché le sentiment général de satisfaction et de pari à nouveau gagné par le Fespaco et le Burkina Faso, dans un contexte marqué par les attaques djihadistes.

Philippe Kouhon, envoyé  spécial au Fespaco

 

Sur le même sujet

A lire aussi >>Ouaga, ouverture du Fespaco puissance 26 et an 50 : les feux d’artifice créent l’angoisse

A lire aussi >>Fespaco2019 : des journalistes et autres invités à la table du ministre Alpha Barry

A lire aussi >>Fespaco 2019, Jour-J+2 : regards critiques sur 4 films diffusés

A lire aussi >>La Côte d’Ivoire au Fespaco 2019 : des stands, 16 films, 3 séries télé, 32 projections

A lire aussi >>Fespaco-Félix Siboniyo ( Rwanda) : « il est temps que les africains vivent de leurs arts ».

A lire aussi >>Découverte : le Palais du Naaba Saaga 1er (Issouka- Koudougou)

A lire aussi>>Fespaco 2019 : naissance d’un réseau africain des salles et espaces de diffusion

A lire aussi>>Fespaco 2019 : le cinéma africain pas assez connu en Afrique (Louise Mushikiwabo-SG OIF)

A lire aussi >>Fespaco 2019 - L’étalon de Yennenga : des origines au grand prix du cinéma africain.

A lire aussi >>Côte d’Ivoire: Mel-You Akré Loba Diby raconte son 1erFespaco avec ‘’Blog’’

A lire aussi >>Prix spéciaux-Fespaco 2019: venus pour sauver une femme avec «Résolution» (Boris Oué et Marcel Sagné)

Dernière modification le 03/03/2019

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!