Côte d’Ivoire : un collectif d’artistes réclame le départ de la DG du Burida (Fadal Dey)

Le collectif des artistes pour le changement au Burida « CACB » a animé le jeudi 20 septembre 2018, une conférence de presse pour demander le départ de Irène Viera, directrice générale du Burida (bureau ivoirien du droit d’auteur). Elle serait responsable de malversations financières selon les membres du collectif dirigé par Fadal Dey.

Le porte-parole du CACB, Fadal Dey a dit : « Tout est parti d’un post de notre collègue l’artiste Pat Sako, sur sa page Facebook. Ce post disait que monsieur Maurice Kouakou Bandama, ministre de la culture et de la francophonie recevait 14 millions Fcfa chaque 3 mois au Burida. (…). L’ancien DG du Burida Michel Baroan enfonça le clou dans une presse en ligne, sur AFRIKIPRESSE.fr (lire ici) que vous connaissez super bien, en affirmant que la DG actuelle du Burida Mme Irène Viéra qui est aussi son témoin de mariage lui a dit qu’elle remettait la somme de 14 millions Fcfa à monsieur le ministre de la culture et de la francophonie ».

Il a affirmé que les irrégularités dans la gestion du Burida sont saisissantes en énumérant une liste de griefs qui porte sur plusieurs sommes d’argent importantes parties au ministère de la culture au nom propre du Daaf, le décaissement de 40 millions de Fcfa pour construction d’une usine de pressage de Cd qui n’a jamais vu le jour, l’organisation d’une soirée dénommée « Solidartiste » à hauteur de 150 millions pour 7 millions de recette, un redressement fiscal pour 200 millions à l’encontre du Burida. Ces manquements ont été constatés par un audit sur la période 2012-2015 réalisé par « Global Audit et Conseil ».

 

Lire aussi >> Bilé Didier : « Ne mettez pas la main sur les avoirs des artistes » Côte d’Ivoire - Burida

 

Selon Fadal Dey, l’amélioration des conditions de vie des artistes nécessite le départ de Mme Viéra de la tête de Burida, car elle se serait rendue coupable de faute grave dans sa gestion. Il a ajouté que le collectif a pris attache avec un cabinet d’avocat pour mener le combat et reprendre la maison.

Comme preuve de leur adhésion au combat du Cacb, ce sont plus de 1 000 artistes qui ont signé la pétition pour la révocation de la directrice générale Irène Viéra. Plusieurs autres étaient présents lors de la conférence de presse notamment John Kiffy, Hamed Farras, Lavry Laghah, Alex Quassy, Dent de Man, Diallo Ticouai Vincent et Djabo Steck.

Yaya Kanté

Dernière modification le 21/09/2018

A propos de l'auteur

Yaya Kanté

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!