fbpx
La 5ème conférence du sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina qui a pris fin vendredi 29 juillet 2016 dans la capitale politique et administrative ivoirienne, a été sanctionnée par la signature de 13 accords.
Au terme du conseil du gouvernement conjoint Côte d’Ivoire-Burkina dans le cadre de la 5 ème conférence du Traité d'Amitié et de Coopération (TAC), tenu à Yamoussoukro le jeudi 28 juillet 2016, le ministre burkinabé des Affaires étrangères et de la coopération Alpha Barry s’est confié à notre collaborateur.
Les propriétaires des établissements qui ont été la cible lors de l’attaque terroriste en janvier dernier ont organisé une marche ce vendredi 15 juillet 2016 à Ouagadougou pour solliciter l’aide de l’État.
Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré est rentré de Niamey au Niger, où il a participé à la 3e session ordinaire de la conférence des Chefs d’État du Conseil de l’entente, le lundi 11 juillet 2016.
Depuis la chute de Blaise Compaoré en 2014, une fièvre culturelle s’est emparée du Burkina Faso. Partout, on ne parle que de la mode patriotique consistant à privilégier la nourriture, les vêtements, la musique locale, et bien d’autres produits locaux. Déclenché et appuyé par les nouvelles autorités, cet élan patriotique n’épargne aucune sphère et aucun secteur. Il irradie tout le pays si bien que le citoyen burkinabè qui ne s’inscrit pas dans cette tendance est parfois vu d’un mauvais œil. Une situation qui amène à s’interroger sur le bien-fondé de ce phénomène.
Dans un entretien accordé à afrikipresse.fr, l’international burkinabé, Aristide Bancé, sociétaire de Chappa United FC d’Afrique du Sud est formel que son pays, le Burkina Faso se qualifiera pour le Mondial 2018, dans le groupe D où on retrouve également le Sénégal, le Cap Vert et l’Afrique du Sud. Il a également évoqué la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017.
Le ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité intérieure du Burkina Faso,Simon Compaoré a animé un point de presse jeudi 30 juin 2016 à Ouagadougou.
Le Président du Parlement ivoirien, Guillaume Soro se prononce sur le mandat d'arrêt international lancé contre lui par la justice burkinabè, pour son "implication" présumée dans le coup d'État manqué du général Gilbert Diendéré, en septembre 2015.
Le Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire -CNBCI- est très remonté contre l'ancien premier ministre de la transition et des membres de son gouvernement d'alors.
À Ouagadougou, la capitale du pays, les Burkinabé réagissent au changement de nationalité de l'ancien dirigeant Blaise Compaoré. Après avoir dirigé le pays pendant 27 ans, Compaoré est en effet devenu Ivoirien, ne pouvant ainsi plus être extradé au Burkina-Faso. Les témoins interrogés sont ulcérés par cette décision, estimant qu'elle "n'était pas digne".
Page 9 sur 16

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!