Téléphonie mobile : le Togo adhère officiellement au protocole d’Abidjan sur le « Free Roaming »

Lomé, le 3 Janvier 2017- La Ministre des Postes et de l’Économie Numérique, Madame Cina Lawson a signé en compagnie de Monsieur le Directeur Général de l’Autorité de Réglementation des secteurs des Postes et des Télécommunications (ART&P), Monsieur Abayeh Boyodi, le protocole d’accord à l’initiative du « free roaming » pour le Togo.

Cet accord permettra à partir du 31 Mars 2017, aux Togolais qui se déplaceront au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina-Faso, au Mali ou en Guinée de ne plus payer de frais de roaming. Concrètement, il sera désormais possible d’utiliser leur carte SIM Togolaise au sein de ces pays sans payer de frais de communication supplémentaires. Il faut noter que cette mesure concerne uniquement les appels et non la data.

Le « free roaming » vise à faciliter la mobilité des populations à travers les télécommunications en réduisant les coûts de communication lorsque l’on se trouve dans la zone des Etats membres et favorise la cohabitation et la promotion d’un marché commun. Au-delà de cela, il est nécessaire de privilégier la libre circulation des ondes électro magnétiques en supprimant certaines contraintes liées à la charte des télécommunications.

Grâce à cette signature, le Togo rejoint les six premiers Etats de la sous-région déjà parties au protocole, à savoir : le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso, le Mali, la Guinée et la Sierra-Léone. « Le free roaming sera normalement effectif au 31 Mars 2017 entre les pays signataires », a indiqué Cina Lawson.

En plus de la signature du dit protocole, un accord de coopération entre le Sénégal et le Togo est sur le point d’être signé. Il s’agit d’un accord-cadre entre les deux régulateurs. Les deux pays collaboreront sur le partage de compétences et d’expériences. Pour Abdou Karim Sall, directeur général de l’ARTP-Sénégal, l’accord va permettre au Sénégal d’élargir sa base de coopération pour des échanges et des expériences dans ses différents chantiers. Le directeur général de l’ARPT-Togo, Abayed Boyodi, s’est réjoui également réjoui de l’accord signé.

L’Etat du Togo adhère parfaitement à cette initiative qui concourt à renforcer l’intégration économique des pays de l’UEMOA et de la CEDEAO et à faciliter la mobilité des populations.

Cette initiative fait suite au vote de l’Assemblée nationale pour la suppression du cordon douanier : désormais il n’y a plus de taxes sur le matériel informatique importé au Togo. Toutes ces mesures amènent la démocratisation de l’accès numérique et la vulgarisation des usages de télécommunications

Dépêches Togo

 

Dernière modification le 04/01/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!