ci-dessous le communiqué final du forum Swedd tenu à Abidjan les 17 et 8 décembre 2018.

Le Compact SWEDD vise à mobiliser une Alliance autour des défis à relever en matière de réduction de la pauvreté et de développement par la capture du Dividende Démographique dans la région du sahel.

Le SWEDD ou Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend ou le projet d’autonomisation des femmes et du dividende démographique au sahel (SWEDD) organise un forum de Partenariats et d’échanges public-privé les 17 et 18 décembre 2018 à Abidjan au SOFITEL Hôtel Ivoire.

La banque africaine de développement (Bad) va former 1000 entrepreneures africaines à travers « l’initiative pour le Financement en faveur des Femmes en Afrique » ou Afawa (Affirmative Finance Action For Women In Africa) au cours des quatre prochains mois selon une note transmise à Afrikipresse

jeudi, 22 novembre 2018 13:23

Comment le marché a libéré les femmes

Les droits de douane de plus en plus élevés, imposés par les États-Unis sur les importations, et la guerre commerciale naissante avec la Chine (éventuellement d’autres pays), lèsent particulièrement les femmes. Récemment, une autre série de droits de douane sur les importations est entrée en vigueur, augmentant les prix de centaines de produits particulièrement importants pour les femmes, notamment les produits alimentaires et les appareils ménagers.

Les célèbres insurrections des femmes d’Aba en 1929 étaient une rébellion de deux mois menées par les femmes du marché local de la tribu Igbo du sud-est du Nigéria contre les pouvoirs excessifs du gouvernement britannique et de ses chefs à l’apogée du colonialisme. La rébellion a été déclenchée par l'imposition d'une politique fiscale à ce groupe de femmes traditionnellement exonérées d'impôt. Cet événement est un exemple de la longue histoire de l’Afrique animée très tôt des valeurs de la liberté en réponse à l’état déplorable de la condition humaine à travers le continent.

Libérée depuis hier, après sept ans de prison, l’ex première dame de Côte d’Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo est encore dans l’esprit de nombreuses femmes résident dans la commune d’Abobo, nord d’Abidjan.

Plusieurs femmes et associations de femmes leaders de l’Ouest de la Côte d’Ivoire étaient le samedi 4 août dernier aux côtés du mouvement «  les Amazones du Guemon » présidée par Mme Geneviève Béonaho à l’occasion de la cérémonie d’investiture de cette dernière à Abidjan-Plateau.

100 projets présentés par des femmes du Loh Djiboua (Divo, 170 kilomètres d'Abidjan) attendent le soutien financier de l'État de Côte d'Ivoire, selon un souhait exprimé samedi 21 juillet 2018, lors d’une cérémonie à Divo en présence du maire de la ville, Amédé Kouakou Koffi et du président du conseil régional, Zakpa Kobenan.

Estimées à 15 millions d’hectares (soit 35% environ des terres au Maroc),[1] les terres collectives représentent un enjeu économique de taille. Pourtant, dans un pays sensé être un État de droit, l’accès à la propriété de ces terres demeure encore « genré », dans la mesure où la gente féminine – désignée par femmes Soulaliyates – subissent l’injustice d’en être exclues, une exclusion qui en dit long sur le manque de parité entre les deux sexes au Maroc. Pourquoi cette aberration perdure-t-elle encore ?

Page 1 sur 4

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!