Ce sont 21 régions qui ont été visitées, 20 plateformes anti-corruptions et 21 comités locaux d’intégrité qui ont été installés, et 7 661 personnes qui ont été sensibilisées au cours du premier semestre de l’année 2018 par la Haute Autorité pour la Bonne gouvernance. L’information a été donnée au cours d’une visite d’étude de l’Office central de la lutte contre l’enrichissement illicite du Mali en Côte d’Ivoire, le lundi 17 septembre 2018 à Abidjan.

Le Prix Mo Ibrahim pour l'excellence dans le leadership africain a été décerné à Ellen Johnson Sirleaf, ancienne présidente du Liberia, a annoncé aujourd'hui la Fondation Mo Ibrahim sur son site internet.

Lors du 30ème sommet de l’Union Africaine de janvier 2018 à Addis Abeba, les dirigeants africains se sont assignés de faire de la lutte contre la corruption, l’un des principaux défis. Cependant cet élan volontariste, soulève de nombreuses interrogations car, si la majorité des chefs d’Etat africains se disent contre la corruption, ils restent encore nombreux à en faire usage au quotidien. L’augmentation constante du nombre de dirigeants englués dans des scandales de corruption prouve que la corruption n'est plus seulement un dysfonctionnement de la gouvernance, mais est devenue un mode de gouvernance. Comment  en sortir?

Récemment, le Tchad a réussi à lever plus de 20 milliards de dollars pour un Plan National de Développement, alors qu'il tablait sur 7 milliards de dollars seulement. L’objectif assigné à ce plan est de réduire la pauvreté et d’impulser le développement. Cependant, ces fonds qui seront collectés contribueront-ils au développement du pays ou s'agit-il d'une contrepartie des services géopolitiques que Deby rendra aux Occidentaux?

Selon la définition de Kofi Bentil, la notion d’état de droit est le principe selon lequel les gouvernements doivent être régis par un ensemble de lois bien définies qui engagent tout le monde au sein d’une juridiction donnée. L’état de droit implique, entre autres, l'équité, l'égalité devant la loi, le respect des droits de l'homme, de la vie et des biens personnels, un traitement juste et équitable pour tous, par opposition au traitement arbitraire des masses par les dirigeants, les gouvernements et les fonctionnaires. À cette fin, le respect de l’état de droit est essentiel pour le développement général et la stabilité de chaque pays africain, en l’occurrence le Nigéria.

Les dernières discussions du Forum Mo Ibrahim sur la Gouvernance à Marrakech-Maroc du 7 au 9 avril 2017, ont porté sur la thématique « des perspectives pour la jeunesse africaine : Un point de bascule pour l'Afrique ».

LONDRES, le 28 février 2017 – La Fondation Mo Ibrahim a annoncé aujourd’hui l’absence de Lauréat 2016 du Prix Ibrahim pour un Leadership d’excellence en Afrique.

Cette annonce fait suite à la réunion du Comité indépendant d’attribution du Prix présidé par le Dr Salim Ahmed Salim, et à la réunion ce week-end du Board de la Fondation Mo Ibrahim.

Le dernier rapport de la Fondation Mo Ibrahim, concernant la bonne gouvernance devrait réjouir les autorités ivoiriennes.

La ministre ivoirienne de la Communication, porte-parole-adjoint du gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine, à mardi 22 septembre 2015 à Abidjan, dit s’être pliée "avec bonheur" à l’exercice "normal" de dépôt du formulaire de déclaration de son patrimoine dans le cadre de la politique de promotion de la bonne gouvernance prônée par le président de la République.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!