ci-dessous le communiqué final du forum Swedd tenu à Abidjan les 17 et 8 décembre 2018.

Le Compact SWEDD vise à mobiliser une Alliance autour des défis à relever en matière de réduction de la pauvreté et de développement par la capture du Dividende Démographique dans la région du sahel.

Le SWEDD ou Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend ou le projet d’autonomisation des femmes et du dividende démographique au sahel (SWEDD) organise un forum de Partenariats et d’échanges public-privé les 17 et 18 décembre 2018 à Abidjan au SOFITEL Hôtel Ivoire.

« Je voudrais réitérer mes remerciements à Madame Kaba Nialé ,  le Ministre du Plan et du Développement, aux Ministres des pays frères, aux membres du Gouvernement ivoirien, à l’ensemble des organisateurs, notamment la banque mondiale, l’UNFPA et la Fondation Bill et Mélinda Gates, ainsi que l’organisation ouest africaine de la santé, pour l’intérêt constant porté au développement de l’Afrique et singulièrement à l’autonomisation de nos femmes », a dit la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara au cours du lancement officiel de la campagne régionale de communication pour le Changement Social et Comportemental en vue de l’Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique, mercredi 18 octobre à Abidjan, en présence de plusieurs premières dames d’Afrique.

Le mercredi 18 octobre 2017, a eu lieu à Abidjan, le lancement régional de la campagne de communication pour un changement social et comportemental en vue de l’autonomisation des femmes et du dividende démographique par la ministre ivoirienne du plan et du développement et le représentant-résident de la Banque mondiale. En présence des premières dames d’Afrique de l’ouest et du Sahel qui venaient d’achever, à l’initiative de leur consœur de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, deux jours de réunion dont justement l’un des thèmes était l’autonomisation de la femme.

À l’issue des deux jours de la conférence des Premières dames d’Afrique de l’Ouest et du Sahel  tenue les 17 et 18 octobre 2017,  plusieurs épouses de chefs d’États de la CEDEAO et du Sahel,  présentes à Abidjan, ont réaffirmé dans une déclaration solennelle leur solidarité et leur ferme volonté à soutenir les efforts déployés par les gouvernements respectifs pour éliminer la traite, l’exploitation, le travail des enfants, notamment dans ses pires formes, et toutes les autres formes de violences faites aux enfants.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!