Sécurité maritime : Des experts des pays du Golfe de Guinée en conclave à Abidjan

Parler d’une même et seule voix en vue de convaincre la communauté internationale autour de la lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée et particulièrement dans le Delta du Niger, telle est le justification de la réunion préparatoire du G7++ des Amis du Golfe de Guinée qui se tient ce jeudi 13 septembre 2018 à Abidjan, Radisson Blu Hôtel en présence du ministre des transport, Amadou Koné.

De la piraterie maritime et vols à main armée se sont ajoutées d’autres formes de crimes à caractère maritime. Notamment la pêche illégale, le trafic d’Etres humains, le trafic de drogues et de médicaments, le terrorisme, les enlèvements suivis de rançon et la cybercriminalité. Cette recrudescence d’actes illicites a interpellé le Conseil de sécurité des nations unies qui a pris deux grandes résolutions ; la 2018 du 31 octobre 2011 et la 2039 du 29 février 2012 relatives aux mesures de lutte contre ce fléau qui menace de nos jours la sécurité humaine et les activités économiques mondiales.

 

Lire aussi >> Côte d’Ivoire - Sécurité Maritime : 4 thématiques au cœur de la réunion préparatoire du G7++

 

Aussi, face à ces phénomènes et crée à la suite du sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement en juin 2013, le groupe des Amis du Golfe de Guinée dit G7++ (Allemagne, Canada, USA, Italie, Japon, Angleterre, France, Belgique, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Norvège, Hollande, Portugal, Suisse, Brésil, UE, ONUDC, Interpol) a décidé d’accompagner les Etats du Golfe dans la mise en œuvre des résolutions de l’ONU et dans l’implémentation de l’architecture de Yaoundé (Cameroun) validée lors du sommet des Chefs d’ Etat et de Gouvernement de juin 2013.

 

Notons également que les sessions de la conférence du G7++ Groupe des Amis du Golfe de Guinée (G7++FOGG) ont toujours été exclusivement présidées par les Etats du G7++, depuis sa création (juin 2013). Mais depuis les sessions des 26 et 27 mai 2017 à Rome (Italie) et sous l’impulsion de la Côte d’Ivoire, le principe de la Coprésidence (un pays du G7++ et un Etat du Golfe) a été adopté.

 

Lire aussi >> Sécurité Maritime - Réunion préparatoire d’Abidjan : voici la vision de la Côte d’Ivoire

 

Et pour cette première expérience, la rencontre de Lagos (Nigéria) tenue en décembre 2017 a porté son choix sur la Côte d’Ivoire et le Canada pour coprésider l’unique session de décembre 2018. C’est donc pour mieux préparer cette prochaine session que les experts des pays du Golfe de Guinée sont réunis ce jeudi à Abidjan afin d’harmoniser leurs points de vue à exposer aux pays amis européens les 6 et 7 décembre prochain.

Philippe Kouhon

 

 

Dernière modification le 13/09/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!