Sécurité maritime à Lomé : Ouattara soutient " tout ce que Faure Gnassingbé décidera "

Il est 16 H ce vendredi 14 Octobre à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé -Tokoin lorsque l’avion du président ivoirien atterri sur le tarmac. Il est accueilli le président Faure Gnassingbé et les ministres de son gouvernement.


Arrivé au Togo dans le cadre du sommet des chefs d’État africains sur la sécurité et la sûreté maritimes, Alassane Ouattara s’est dit heureux de prendre part à cet évènement continental : « Je voudrais saluer son Excellence le Président Faure Gnassingbé mon frère et dire combien à Lomé je me sens chez moi. Je sais que toutes les dispositions ont été prises pour que le sommet soit un véritable succès. Il y a un aspect sécuritaire mais également un aspect économique. Si l’Union africaine a tenu à faire ce sommet ici, c’est compte tenu de la place que le Togo occupe en Afrique de l’ouest. Je me réjouis donc de ma présence ici ».

Le point d’orgue de ce sommet qui consistera à adopter le projet de Charte sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique par les chefs d’États , suscite encore de nombreuses interrogations tant sur le contenu que sur l’engagement réel des présidents à s’y soumettre.

Sur cette question, le chef de l’État ivoirien prend position : « Je suis avec le Président Faure. Tout ce qu’il décidera, je le soutiendrai, nous sommes avec lui ».

De quoi réconforter le président togolais dans sa vision d’apporter des solutions au problème posé : « Ce sommet de Lomé revêt une importance capitale. Car les chefs d’États sont appelés à initier un cadre d’action collective, dynamique et efficace qui permettrait à l’Union Africaine et à l’ensemble de ses États membres, à travers un instrument juridique fédérateur, la future Charte de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, de sécuriser leurs espaces maritimes, de valoriser et de fructifier davantage leurs ressources marines en faveur de leurs populations ».

Une vingtaine de chefs d’États et de gouvernements sont présents à Lomé pour réfléchir sur la problématique de la piraterie maritime et dégager des solutions , avec l’adoption de la Charte qui leur sera soumise lors de la session du samedi 15 Octobre 2016.

Korona Sékongo, envoyée spéciale Lire aussi >> Charte sur la sécurité maritime : " Ça ne servira à rien de venir à Lomé si..."

Lire aussi >> Sécurité maritime à Lomé : Ouattara soutient " tout ce que Faure Gnassingbé décidera "

Lire aussi >> Sécurité et sureté maritimes en Afrique : le rendez-vous de Lomé promet

Lire aussi >> Jeunesse à la mer : des alternatives proposées contre l'immigration clandestine

Lire aussi >> Des experts de l’UA examinent à Lomé le projet de charte sur la sécurité maritime

Lire aussi >> Sûreté et sécurité maritimes en Afrique : un projet de charte sur la table

Lire aussi >> Sécurité et sureté maritimes en Afrique : le rendez-vous de Lomé promet

Lire aussi >> Sommet de Lomé sur la piraterie maritime : l'éclairage de l'expert ivoirien, Karim Coulibaly,
Dernière modification le 15/10/2016

A propos de l'auteur

Korona Sékongo

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!