First Ladies in Addis-Abeba : plaidoyer pour plus d’investissements privés dans la santé

Ce mardi 4 juillet 2017 à Addis-Abeba en marge de la 29ème Assemblée générale de l’Union Africaine , les épouses des chefs d’États se sont retrouvées pour la 19ème assemblée générale ordinaire de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), autour du thème : « S’appuyer sur 15 ans d’engagement pour exploiter le dividende démographique de l’Afrique en faisant la promotion des besoins des adolescents et de leur accès à des services de santé adaptés aux jeunes ».

Deux sous-thèmes ont retenu l’attention des First lady d’Afrique : « L’accès des adolescents à l’information et aux services en matière de santé sexuelle et reproductive est-il la responsabilité des dirigeants de la santé et l’éducation ou bien des dirigeants familiaux et communautaires ? » et « Quel est le rôle des Premières Dames africaines dans la facilitation des investissements dans la santé des secteurs privés ?».

Sur la seconde thématique, Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a partagé son expérience. « Il s’agit, à travers ces échanges, de susciter davantage notre implication dans la promotion des investissements du secteur privé pour la santé de nos populations ». Elle a souhaité que l’engagement commun des premières Dames puissent « aboutir à la mise en place de politiques et de stratégies basées sur un partenariat public-privé, en vue de lutter efficacement contre la pandémie du VIH/sida ». Elle a invité ses paires à conduire des plaidoyers « pour contribuer à la mobilisation de ressources matérielles, financières et humaines ». En sa qualité d’Ambassadeur spécial de l’ONUSIDA, pour l’Élimination de la Transmission Mère-Enfant du VIH et pour la Promotion du Traitement Pédiatrique, Madame Dominique Ouattara, a trouvé «inadmissible » que les enfants atteints du VIH soient traités avec des médicaments destinés aux adultes.

La Première Dame du Tchad, Madame Hinda Deby Itno qui présidait cette plénière, a réaffirmé l’engagement, au nom de ses pairs, à tirer les meilleurs profits du dividende démographique de l’Afrique.
La Première Dame d’Ethiopie, Madame Roman Tesfaye a été élue par ses consœurs pour assurer pendant deux ans la présidence de l’OPDAS.

Chris Monsékéla avec Sercom 1ère Dame

Dernière modification le 04/07/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!