Déclaration finale, after-work, à cotés et coulisses à Bamako d'un forum pré-sommet Afrique-France

Dans le cadre du processus préparatoire du 27ème sommet Afrique-France qui se déroulera les 13 et 14 janvier 2016 , le Comité National d’Organisation a organisé le forum genre et développement sur le thème : « L’entrepreneuriat féminin dans le domaine de l’agro-business, clé de l’émergence de l’Afrique ».

Selon la déclaration de Bamako, le forum a participé à la recherche de solutions et à l’indentification des déterminants concernant la problématique de l’entreprenariat féminin en général et de l’agro-business en particulier dans le continent africain. Contribuant à préparer l’opérationnalisation des objectifs de développement durable, il a donné des résolutions pour l’amélioration de l’accès des femmes aux terres et aux intrants agricoles, au crédit, à la technologie et aux services de vulgarisation.

La déclaration dit vouloir s’inscrire dans les objectifs de l’Union Africaine qui vise entre autres, une Afrique dont le développement est axé sur les citoyens, s’appuyant sur le potentiel de ses populations, en particulier de ses femmes, de ses jeunes et sur la protection des enfants.

Poursuivant, elle a fait remarquer que le taux d’accès des femmes à la propriété foncière est très faible et pourtant, elles demeurent les principales utilisatrices des terres arables dans la plupart des communautés africaines : « Les femmes constituent un levier essentiel pour bâtir une Afrique en croissance et émergente. L’Afrique a besoin de faire pleinement usage des compétences et talents de tous les citoyens dont les femmes, car il est démontré que les pays qui parviennent à des taux de croissance les plus élevés et, où la pauvreté est en baisse, l’égalité genre est la plus avancée ».

Concernant l’entrepreneuriat et l’agro-business, la déclaration de Bamako, a réaffirmé que ce sont des facteurs essentiels du développement durable. Elle a reconnu que les femmes sont confrontées à d’énormes difficultés pour accéder aux marchés publics dans leurs pays.

Des concertations locales et régionales de préparation du forum se sont déroulées sur toute l’étendue du territoire malien, avec la participation active des femmes productrices et des femmes entrepreneures.

----------------------------------------

Plusieurs hommes aux cotés des femmes

Plusieurs hommes aux côtés des femmes ,ont pris une part active aux travaux et conclusions de ces différents ateliers ce sont entre autres, l’ambassadeur Ibrahim Bokar Bâ, Amady Gansiry Bathily, Soumeylou Maiga, Cheybane Coulibaly, Mohamed Ali Bathily, et à la tête de tous ces hommes, Abdoulah Coulibaly, président du comité d’organisation du sommet Afrique-France. En amont comme en aval , ils ont contribué à la réalisation de la déclaration de Bamako.

Une occasion de partage d’expériences entre les femmes

Le forum a été le lieu pour les femmes de partager leurs expériences dans leur différent domaine. En même temps l’occasion pour les jeunes filles qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat d’apprendre auprès de leur devancières et de permettre une saine émulation. Les femmes qui n’avaient pas été scolarisées , ont eu l'occasion de s’exprimer dans la langue qu’elles maitrisaient le plus. Il y a avait, à cet effet, un traducteur surtout en langue ‘’Bambara’’ pour permettre de tenir compte également de leurs difficultés et préoccupations.

Les femmes inquiètes pour les recommandations

À la fin de la lecture des résolutions, la majorité des femmes avaient les mains levé, faisant signe qu’elles avaient quelque chose à redire sur les résolutions. Pour Mariam Diawara, le comité d’organisation a tellement voulu résumer que plusieurs femmes ne se retrouvent pas dans les recommandations. Il fallait mettre toutes les recommandations pour que toutes les femmes y trouvent la chance de voir au moins un point de leurs préoccupations pris en compte. « Les chefs d’États doivent comprendre que dans nos pays africain pour les femmes, tout est à refaire », a-t-elle indiqué. Ces femmes ont été rassurées que les échanges se tiendront en off jusqu’à la tenue du sommet pour prendre en compte toutes les préoccupations.

Bamako, la capitale de la femme

En plus de 300 délégations venues de l’intérieur du Mali , de la diaspora et des autres pays africains pour participer à ce forum genre et développement pour la cause de la femme africaine, il se déroulait simultanément au palais de la culture de Bamako, la 2ème édition de la foire du Resope ( Réseau des femmes opératrices économiques de l’espace Union Economique des États , de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa). Une occasion pour le Resope de couper le gâteau de son 10ème anniversaire devant toutes les délégations venues notamment de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal et de la Guinée Bissau. Selon Aïssata Coulibaly, présidente du Resope de l’espace Uemoa, cette rencontre offre des opportunités d’affaires entre les femmes à travers les innovations, les échanges d’articles etc.

De l'utile à l'agréable : une occasion touristique

Après la clôture du Forum le 16 décembre 2016 , des membres des délégations invitées ont pu faire un peu de tourisme et visiter le Mali qui regorge de lieux touristiques dont la localité de Siby, ville historique située à une quarantaine de kilomètres de Bamako, où se trouvent des plaines, des chutes d’eau sous lesquelles il est possible de se baigner. On y trouve également du beurre ou de l'huile de karité pour la cuisine et pour le soin du corps. Ce fut l’occasion de faire connaissance avec le ‘’festcauris’’ , un festival des cauris qui se déroule chaque année à Siby , et qui était à sa 10ème édition. Directeur du festival , Yattara Mandjou affirme qu'il s'agit de promouvoir la culture Mandé et de permettre aux délégations venues découvrir le festival , de visiter la localité de Siby. Pendant 3 jours, des concerts live, des conférences de presse, des séances d’arts divinatoires ont meublé cette 10ème édition du festival.

Ossama Roxane à Bamako

Dernière modification le 18/12/2016

A propos de l'auteur

Ouattara Roxane

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!