Afrique du Sud : Jacob Zuma parle ce mercredi

Rattrapé par le scandale de vente d’armes des années 90 et récemment éclaboussé par plusieurs affaires de corruption, le président sud-africain, Jacob Zuma continue de résister face à la menace de destitution de son parti. Il devrait enfin se décider demain.

 « Le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a confirmé mardi avoir exigé du président Jacob Zuma qu'il quitte le pouvoir et annoncé que le chef de l'Etat donnerait sa réponse mercredi » a révélé ce mardi 13 février 2018 la chaine VOA. Le président Zuma au pouvoir depuis 2009 dont le second et dernier mandat expire en 2019, est empêtré dans de nombreux scandales de corruption qui ternissent l'image de l'ANC. Rappelons que Cyril Ramaphosa pressenti pour être le nouveau patron de l’ANC avait été commis par les hauts responsables du parti afin d’engager des négociations avec le président Jacob Zuma mais en vain. Zuma réclamant des garanties quant à ses frais de justices qui pourraient s’élever à des millions de Fcfa s’il n’est plus chef de l’Etat.

Philippe Kouhon

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!